HANDICOOL

UN FORUM POUR HANDIS ET VALIDES SANS TABOU
 
AccueilPortailCalendrierFAQGalerieRechercherS'enregistrerConnexionmes images

Partagez | 
 

 LE SANS DOMICILE FIXE...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jackynou
Admin


Nombre de messages : 593
Age : 68
Date d'inscription : 05/03/2008

Feuille de personnage
JEUX DE ROLE:

MessageSujet: LE SANS DOMICILE FIXE...   Dim 14 Déc - 12:08

LE SANS DOMICILE FIXE...

Il marche dans la rue, sans savoir où il va. Le regard perdu il cherche à savoir pourquoi, pourquoi en est il arrivé là à devoir tendre la main pour un morceau de pain... Vendredi 16 septembre, il est sept heures, mon réveil s'énerve... Oui, oui je sais que je dois me lever et toc il s'est calmé. Après avoir pris mon petit déjeuner et une bonne douche, j'ouvre mes volets. Le temps est très gris, pluvieux neigeux sur la Drôme et une froide grisaille matinale recouvre la plupart des régions. Allez courage semble me dire un petit moineau posé sur le rebord de la fenêtre. Pauvre petite bête, Lorsque l'hiver arrive, les oiseaux ont besoin de plus de nourriture pour conserver leur température et rester en vie, celle-ci leur apportant l'énergie pour lutter contre le froid. Or, c'est précisément à cette époque que les aliments font le plus défaut. En effet, larves d'insectes, baies, graines deviennent rares et la neige, gel rendent encore plus difficile la recherche de nourriture. De plus, les jours étant plus courts, les oiseaux disposent de moins de temps pour se nourrir. A ces difficultés liées à la saison, s'ajoutent les destructions, par l'homme, de leurs milieux de vie. Nous pouvons donc les aider en leur fournissant une nourriture d'appoint. Oui du courage j'en ai à revendre mais je n'aime pas cette période hivernale où une simple glissade sur un trottoir verglacé et c'est la catastrophe. Pas le choix, direction boulangerie, je suis assailli par l'odeur du pain et croissants chauds. J'admire le boulanger qui passe une grande partie de la nuit à nous préparer amoureusement notre petit déjeuner. Et à quelques mètres, le bureau de tabac où je prends mon journal. Un homme est assis à coté de l'entrée, son chien dort sur une couverture. Une vieille tasse en métal cabossée à ses pieds, il interpelle chaque clients du commerce par un simple mais émouvant bonjour monsieur ou bonjour madame. Certains le regardent avec mépris et dédaignent de lui répondre, quelle insolence et égoïsme. Je prends mon journal et il est toujours là, les oreilles et nez rougis par le froid, je m'approche pour lui parler...
• Vous ne devez pas avoir chaud assis sur le sol ?
• Depuis cinq années j'y suis habitué et puis il faut manger pour survivre et pour manger il faut de l'argent.
• C'est injuste de voir ça de nos jours et dans un pays comme la France considéré comme un des plus riches de la planète.
• C'est vrai monsieur, mais que faire ? On ne se retrouve jamais à la rue par hasard. Il y a toujours une très longue histoire avant, qui remonte parfois jusqu'à l'enfance. Pour raccourcir exagérément, disons qu'un jour la pression sur tes épaules atteint le point de rupture. Et tu te casses. Ce jour-là, ce qui subsiste de ton entourage, inquiet ou soulagé de ne plus te voir, se demande ce que tu peux bien devenir. On ne devient pas SDF par hasard, non...
• Courage, vous trouverez le bonheur un jour...
• Tu ne peux que constater la disparition brutale de tout ce qui faisait de toi un homme. Et tu ne peux t'en apercevoir que les premiers jours car ça va vite. Très vite. Après, c'est trop tard, les comportements de survie auront pris le dessus. Se retrouver à la rue sans un sou est une agression d'une violence extrême. De quoi basculer dans la folie ou se tourner vers la violence, donc vers la page "prison".
• Serrez les poings et battez-vous pour vous en sortir et peut-être que vos amis ou votre famille....
• Mon pauvre ami, ma famille ! Depuis que j'ai perdu mon emploi, je n'ai jamais revu mon fils Dimitri et hier comme chaque année je lui ai envoyé pour ses 15 ans une carte et un billet de vingt euros et une adresse poste restante, je n'ai jamais eu de nouvelle. Il a du grandir et changer le fiston, nous étions inséparables, c'est comme ça... C’est la vie…
• Ne pleurez pas, un jour il comprendra peut-être pourquoi vous êtes devenu un SDF.
• Peu importe, je le comprends d'avoir honte de son père et je ne lui en veux pas du tout, il n'est pas responsable de la société.
• Tenez monsieur ce billet, je vous le donne de bon cœur et je suis heureux d'avoir passé ces quelques minutes avec vous.
• Non, non je ne peux pas accepter vingt euros, c'est trop, beaucoup trop. Vous êtes handicapé et vous ne devez pas percevoir des milliers d'euros. Non, tout le plaisir est le partage de ses quelques mots avec vous, car rares sont ceux qui prennent le temps de nous écouter et nous parler.
• Je vous en prie, ne me jugez pas sur mon handicap, j'ai un toit et de quoi manger, gardez ce billet et bon courage Monsieur.
Je lui serrais la main, puis deux ou trois caresses à son chien et je suis reparti à la boulangerie acheter trois croissants. Lorsque je suis revenu pour lui les donner, l'homme avait disparu...
Honte à l'indifférence et à l'insouciance de vivre de certains qui pourraient un jour le rejoindre ... La dégringolade de la vie, un travail perdu, la banque qui ne suit plus, un mal être qui s'installe, une épouse qui s'en va, des amis qui tourne le dos et te voila toi...celui que l'on montre du doigt...celui qui ne croit plus en rien et surtout pas en lui, et pourtant...il suffirait d'un mot, d'un sourire, d'un peu d'aide pour que le cycle infernal s'inverse
Revenir en haut Aller en bas
http://handicool.superforum.fr
 
LE SANS DOMICILE FIXE...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DIGNITE RETROUVEE ET SANS NICHE FIXE
» Jusqu'où votre loyer peut-il augmenter ?
» travail domicile
» Barrière d'escalier à fermeture automatique sans seuil?
» exercer en liberal sans cabinet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICOOL :: DICTONS CITATIONS PROVERBES POEMES & TEXTES : Vos créations ou Coups de coeur-
Sauter vers: