HANDICOOL

UN FORUM POUR HANDIS ET VALIDES SANS TABOU
 
AccueilPortailCalendrierFAQGalerieRechercherS'enregistrerConnexionmes images

Partagez | 
 

 Le temps d'une longue vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jackynou
Admin


Nombre de messages : 593
Age : 68
Date d'inscription : 05/03/2008

Feuille de personnage
JEUX DE ROLE:

MessageSujet: Le temps d'une longue vie.   Mar 7 Sep - 10:50

Le temps d'une longue vie.

Il y a quelques nuits, j’ai fait ce rêve étrange..
J’avais 20 ans à peine et du haut des airs je parcourais en volant cette planète notre terre.
C’est alors qu’en contournant de nombreux pays je suis finalement arrivé en Chine.
Un pays populeux et si mal connu..
Je voyais en bas une telle animation..
On aurait dit une fourmilière humaine.
Les gens couraient de tous côtés affairés et avides de communiquer..
En parcourant les grands espaces de ce pays, j’ai découvert de nombreuses villes qui m’étaient inconnues..
Il y avait là des millions de personnes dont auparavant j’ignorais l’existence.
Dans mon rêve, je m’étais exilé de mon pays d’origine et je cherchais un emploi.
C’est alors qu’un homme d’un certain âge sage en apparence m’est apparu.
Marginal me dit il tu veux rendre service à ton prochain, je connais ton coeur me dit il..
Tu es aussi transparent que cet âme livide et rêveuse qui t’habite.
Un peu surpris par ses propos je le saluai avec beaucoup de respect.
“Jeune homme “ Me dit il.. Je te propose un emploi.
Il me montra alors une montagne de bonbons..
J’étais plutôt surpris et le vieil homme me dit d’un ton provocateur..
“Tu devras distribuer un à un chacun de ces bonbons à chaque habitant de la Chine.
Il y en a 1 milliard 300 millions soit la population de ce pays pour qui tu vas travailler désormais.
Douze heures par jour tu vas donner à chacun des habitants de la Chine un de ces bonbons. ”
Tu passeras une seconde seulement avec chaque individu et pas plus...
J’acceptai donc ce contrat un peu nébuleux..
“Je te préviens me dit il.. La Chine est très populeuse et il te faudra beaucoup de temps. ”
Le vieillard me dit en souriant que je recevrais ma récompense le jour où je donnerais à un vieil homme le dernier des bonbons.
Le lendemain matin je me suis mis à la tâche..
Gratuitement je distribuais ces bonbons au peuple Chinois.
Tous faisaient la file et à chaque seconde je distribuais à chacun un bonbon.
Il y avait là des millions de personnes qui attendaient patiemment et à chacun leur tour ils recevaient en main propre cette friandise et tous semblaient tellement apprécier ce petit cadeau que je leur offrais gratuitement.
Il y avait toujours cette petite étincelle dans leurs yeux qui brillaient comme une petite étoile..
Et que dire de leur sourire....
J’en avais les larmes aux yeux..
En regardant jusqu’à l’horizon cette file de monde j’étais exaspéré il faut le dire..
Douze heures par jour je distribuais cette maigre pitance à tous les Chinois qui peuplait ce pays.
À chaque seconde je donnais 60 bonbons..
Et à chaque heure j’en distribuais un total de 3600. (60 x 60)
À chaque jour comme je travaillais 12 heures je donnais 43200 bonbons. (3600x12)
Pour connaître le nombre exact de bonbons que je distribuerais en une année, il me fallait multiplier ce nombre quotidien par 365..
43200 x 365 =15368000 individus rassasiés.
Même après une année il resterait en ligne beaucoup de chinois qui attendaient leur tour.
Je ne désespérais pas, je savais au départ que la tâche serait difficile et qu’il me faudrait beaucoup d’années pour remplir mon contrat.
De temps en temps, je tombais amoureux de ces jeunes chinoises qui me faisaient les yeux doux.
Mais hélas je ne pouvais pas les retenir, je ne pouvais passer avec elle qu’une seule seconde.
Elles étaient si nombreuses à m’aimer que mon coeur était devenu comme un essaim de sentiments profonds éparpillés dans le temps et cela au-travers ces nombreux visages de jeunes filles.
Je me sentais déchiré dans le plus profond de mon être.
Je ne pouvais pas rattraper le temps et il était si court..
À la fin de mon rêve, j’ai donné à un vieillard le dernier de mes bonbons.
Les années avaient passées si vite que j’avais oublié que la vieillesse avait envahit mon corps devenu ridé et difforme.
J’ai fais un calcul rapide et en divisant ce 1 milliard 300 millions d’habitants par le nombre annuel de bonbons que je distribuais j’en suis venu à ce résultat..
Pour connaître le temps qu’il m’avait fallu pour contenter un à un tous les habitants de la Chine, j’ai divisé 1 300 000 000 (un milliard 300 millions par le nombre annuel soit 15 368 000 (Quinze millions trois cent soixante et huit milles individus.
Je suis arrivé à ce résultat.. 82 ans..
Comme j’étais âgé au de 20 ans au début de cette mission j’étais devenu centenaire..
J’avais 102 ans lorsque finalement j’ai distribué à ce vieillard le dernier de mes bonbons.
Mais je n’avais pas oublié ce que le vieil homme m’avait dit..
“Lorsque tu vas distribuer le dernier bonbon, tu auras ta récompense. ”
Aussitôt je me suis transformé, j’étais jeune à nouveau.
C’est alors que le vieillard à qui j’ai donné le dernier bonbon me sourit.
Puis un belle jeune fille est apparue devant moi, elle était nue..
Je la trouvais éblouissante et si désirable.
En la regardant dans les yeux je lui ai dis.. ” Je n’ai plus de bonbons mais ce qui me reste je te donne gratuitement et de tout mon coeur.. C’est mon amour.
Avec beaucoup de tendresse la jeune fille s’est blottie dans mes bras..
On s’est embrassé très longtemps..
C’est alors que je me suis réveillé.
Revenir en haut Aller en bas
http://handicool.superforum.fr
 
Le temps d'une longue vie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connexion trop trop trop trop trop longue et je n'exagère pas
» Combien de temps attendre avant pds ?
» Temps partiel et nounou
» siege RF dos a la route apres 4 ans combien de temps ?
» Echelle du temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICOOL :: DICTONS CITATIONS PROVERBES POEMES & TEXTES : Vos créations ou Coups de coeur-
Sauter vers: