HANDICOOL

UN FORUM POUR HANDIS ET VALIDES SANS TABOU
 
AccueilPortailCalendrierFAQGalerieRechercherS'enregistrerConnexionmes images

Partagez | 
 

 La fleur de l'âge...............

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jackynou
Admin


Nombre de messages : 593
Age : 68
Date d'inscription : 05/03/2008

Feuille de personnage
JEUX DE ROLE:

MessageSujet: La fleur de l'âge...............   Mar 7 Sep - 10:51

La fleur de l'âge.

Ce soir, je vais vous raconter une histoire d’amour qui sort de l’ordinaire… Car oui, il y avait entre elle et moi 40 ans de décalage. Oui bien sur, cette aventure s’est passée il y a plusieurs années, mais j’en garde un doux souvenir que je n’oublierai jamais.
J’avais 18 ans alors et j’étais étudiant. Pour la période des vacances, je travaillais pour une firme qui offrait aux personnes âgées certains services dont elles mêmes n’avaient plus la capacité physique de faire. Notre compagnie était spécialisée dans le ménage surtout et aussi la peinture et le lavage de vitres. Ce jour là en fin d’après-midi, mon patron m’avait envoyé chez une dame d’un certain âge. Elle avait demandé à l’agence les services d’un homme pour laver ses vitres. Elle habitait au quatrième étage d’un immeuble d’appartements. J’ai sonné à sa porte, puis elle m’a ouvert en me souriant. Je suis venu laver vos vitres lui dis-je… J’avais apporté avec moi tout l’équipement nécessaire pour cette corvée. Elle semblait très chaleureuse et accueillante.. “Tu as le champ libre.” Me dit-elle. Je me mets tout de suite à la tâche lui répondis-je. Non! Répliqua-t-elle. Tu vas t’asseoir quelques minutes. Je t’offre un thé glacé. Volontiers lui dis-je. Cette journée là était plutôt suffocante à cause du taux élevé d’humidité. J’ai beaucoup apprécié ce petit rafraîchissement. Entre temps elle me parlait de choses et d’autres. De son passé surtout. Je sentais que cette dame manquait de compagnie et qu’elle avait besoin de se confier à quelqu’un. C’est alors que j’ai remarqué ce cadre au milieu du salon. Je me suis levé et je l’ai regardé de près. Il y avait là la photo d’une jeune fille extrêmement jolie. Jamais dans ma vie je n’avais contemplé un aussi joli visage.
J’étais ébloui devant pareille beauté. Bien que cette photo datait de plusieurs années, j’étais émerveillé par l’expression candide de cette jeune femme. Les yeux hagards, je ne pouvais plus décrocher mon regard de cette photo. C’est alors que la vieille dame m’a secoué en me demandant. “Ça ne va pas?” Qui est cette jeune fille lui demandais-je. C’est moi me répondit-elle, j’avais 20 ans alors. J’étais stupéfait et amoureux en même temps. Je restai là figé devant cette photo. La dame m’a secoué à nouveau. Excusez moi lui dis-je en reprenant mes esprits.
Aussitôt je me suis mis à la tâche et j’ai lavé ses vitres. Mais de temps à autre je fixais cette photo. En regardant cette femme mature assise sur le sofa, je me consolais en me disant. “C’est elle quand même.” Je savais que son âme s’identifiait à cette douce image qui dans un cadre restait là accroché à un passé qui hélas avec les années s’était flétri avec l’âge. Je ne pouvais m’empêcher de lui sourire. Mon regard sans doute trahissait ce sentiment profond que j’éprouvais à son égard. La dame un peu intriguée par cette attitude quelque peu désinvolte s’est alors approchée de moi. En me regardant dans les yeux, elle m’a demandé. “Mais pourquoi regardes tu toujours cette photo?” D’un geste impulsif et passionné, je l’ai alors serrée dans mes bras et tendrement je l’ai embrassée. Je vous aime lui dis-je… Un peu surprise, elle m’a repoussé en me disant… “Peut-être es tu tombé amoureux de moi alors que j’avais ton âge?” Oui lui dis-je en regardant cette photo, vous m’avez séduit. Mais vous êtes la même personne. Un peu pensif, je plongeai alors dans mes rêveries de poète. Je lui dis alors..
“L’automne de la vie a peut-être flétri vos jolis pétales, mais votre parfum est le même. Votre joli visage d’antan reste à mes yeux candide et pur. Vos rides qui ont succédées vos nombreuses années d’existence représentent pour moi les sillons visibles de votre maturité. En votre présence, je ressens dans mon âme le doux reflet de votre jeunesse. Non je ne vois pas en vous cette vieillesse. Au contraire votre âme se miroite dans mon regard et la mienne s’émerveille en votre présence. Je voudrais cette nuit vous aimer de mon amour le plus tendre.” Elle s’est alors jeté dans mes bras puis elle m’a embrassé passionnément. Et cette nuit là, j’ai vécu les moments les plus savoureux de ma vie. En lui faisant l’amour, j’ai retrouvé en la personne âgée de cette jeune fille de mes rêves l’attrait le plus doux et le plus mature de ce que j’ai toujours espéré retrouver chez une femme. D’âme à âme on s’est abandonné l’un à l’autre sans pudeur. Au petit matin, on a déjeuné ensembles. Je devais retourner chez moi et me rapporter à mon patron. Avant mon départ, elle m’a embrassé tendrement en me disant..
“Merci, c’était bien.” On se reverra peut-être un jour, dans un autre monde me dit-elle. J’avais bien compris. Il n’y aurait plus de lendemains entre elle et moi. Avant de la quitter, j’ai jeté un dernier regard sur la photo. Vous me manquerez lui dis-je... En arrivant chez moi, je me suis jeté sur mon lit et j’ai pleuré. J’ai réalisé que l’amour n’a pas d’âge.
Jamais je n’oublierai cette femme si jeune dans mon esprit mais si mature dans la fleur de l’âge.

Revenir en haut Aller en bas
http://handicool.superforum.fr
 
La fleur de l'âge...............
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flan de chou-fleur au chèvre (from "Voici")
» velouté de chou fleur
» Le velouté de chou-fleur au roquefort- M'man
» Soupe au chou-fleur
» choux fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICOOL :: DICTONS CITATIONS PROVERBES POEMES & TEXTES : Vos créations ou Coups de coeur-
Sauter vers: