HANDICOOL

UN FORUM POUR HANDIS ET VALIDES SANS TABOU
 
AccueilPortailCalendrierFAQGalerieRechercherS'enregistrerConnexionmes images

Partagez | 
 

 L'Andalousie...................................

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jackynou
Admin


Nombre de messages : 593
Age : 68
Date d'inscription : 05/03/2008

Feuille de personnage
JEUX DE ROLE:

MessageSujet: L'Andalousie...................................   Sam 25 Sep - 10:51

L'Andalousie



L'Andalousie (Andalucía en espagnol) est une région d'Espagne qui constitue l'une des dix-sept communautés autonomes du pays (la Communauté autonome d'Andalousie, ou Comunidad autónoma de Andalucía). La Junta de Andalucía est l'institution sur laquelle repose l'autogouvernement de la communauté autonome. Le préambule du statut d' autonomie du pays reconnait L´Andalousie comme une Réalité Nationale. Elle se trouve au sud de la péninsule Ibérique. Elle est bordée au nord par l'Estrémadure et la communauté de Castille-La Manche, à l'est par la communauté autonome de Murcie, au sud par la mer Méditerranée (mer d'Alborán) et Gibraltar, et à l'ouest par le Portugal.




Dans l'Antiquité, l'Andalousie est peuplée par les Ibères (mélange d'autochtones et de peuples venus d'Asie mineure), les Phéniciens (ancêtres des Libanais), les Carthaginois (anciens habitants de l'actuelle Tunisie) et les Tartessiens. L'Andalousie reçoit des colonies grecques et des comptoirs phéniciens. Elle est ensuite sous l'obédience des Carthaginois, des Ibères, puis des Romains. Dans ce territoire se sont également établis les Vandales et Wisigoths, puis les Maures de 711 à 1492. Durant le Haut Moyen Âge, le détroit de Gibraltar (qui doit son nom à Tariq ibn Ziyad, le conquérant) est le point de passage des conquêtes musulmanes en Europe occidentale, à compter de 711. L'époque médiévale est islamique pour cette région ; Ferdinand III de Castille s'empara de Cordoue en 1236. Séville fut prise en 1248 et Grenade en 1492, après une pause de la Reconquista durant deux siècles. L'Espagne mauresque s'achèvera par cette région, lorsque les Maures qui étaient restés furent persécutés violemment jusqu'en 1609 où, sous l'ordre de Philippe III, ils furent bannis des terres espagnoles.



L'Andalousie est la deuxième plus grande communauté autonome d'Espagne et la plus peuplée avec une population totale de 8 285 692[2] habitants pour une superficie de 87 591 kilomètres carrés, avec une densité de 86 habitants au km².

L'Andalousie se divise en huit provinces (capitales provinciales) :

province d'Almería (Almería) (8 769 km², 612 315 habitants en 2005) ;
province de Cadix (Cadix) (7 442 km², 1 140 793 habitants en 2005) ;
province de Cordoue (Cordoue) (13 769 km², 771 131 habitants en 2005) ;
province de Grenade (Grenade) (12 635 km², 818 959 habitants en 2005) ;
province de Huelva (Huelva) (10 148 km², 464 934 habitants en 2005) ;
province de Jaén (Jaén) (13 484 km², 647 387 habitants en 2005) ;
province de Málaga (Málaga) (7 308 km², 1 330 010 habitants en 2005) ;
province de Séville (Séville) (14 036 km², 1 750 720 habitants en 2005).
Le Guadalquivir, de l'arabe Al Ouad Al Kabir ou le grand fleuve, long de 657 km, est l'un des grands fleuves d'Espagne. Ses principaux affluents sont le Jándula, le Yeguas, le Guadalmellato, le Guadiato, le Genil et le Bembézar.
Le Guadalquivir coule entre deux chaînes de montagnes, la Sierra Morena et le Système Bétique. Son bassin communique au nord avec la Meseta par le défilé de Despeñaperros qui franchit la Sierra Morena. La Sierra Nevada se trouve dans le Système Bétique.
On distingue l'Andalousie méditerranéenne, des provinces d'Almeria, de Malaga et de parties des provinces de Grenade et de Cadix, de la vallée du Guadalquivir (provinces de Jaen, Cordoue, Huelva, Séville et parties de Malaga, Cadix et Grenade). Les deux entités sont séparées par le système bétique qui forme une barrière naturelle. Les points de passage principaux sont le col du Soupir du Maure et la ville d'Antequera.




Même si elle a connu un spectaculaire développement économique ces vingt dernières années, l'Andalousie reste la seconde région la moins riche d'Espagne. Elle a comme atout d'en être la région la plus peuplée et d'être très touristique avec plus de 7 millions de visiteurs chaque année. Elle est devenue la troisième région d'Espagne pour les nouvelles technologies de l'information. Mais malgré cela, les emplois restent peu qualifiés, la région reste très dépendante du tourisme et de la construction. Éloignée des grands marchés européens, elle souffre aussi d'un manque de tissu industriel et d'investissements étrangers.
L'Andalousie est la première région productrice d'olives en Europe (notamment dans la province de Jaén). Les autres productions principales sont les fruits et légumes (du Campo de Dalías ou encore les fraises de Huelva), les céréales et les oléagineux (tournesol) dans la plaine du Guadalquivir, l'élevage bovin et porcin (jambons serrano et ibérique), l'industrie du cuir (notamment à Campillos), vin (vignoble de Montilla-Moriles et de Málaga notamment). La canne à sucre est également cultivée de manière marginale près de Motril et Málaga.
En analysant les différents sous-secteurs, l'industrie alimentaire représente, dans l'industrie andalouse, plus de 16% de la production totale. Par comparaison avec l'économie espagnole, ce sous-secteur est pratiquement le seul qui ait un certain poids dans l'économie nationale avec 16,16%. Loin derrière, la fabrication de produits destinés à l'exportation représente un peu plus de 10% de l'économie espagnole. Des entreprises comme Cruzcampo (Groupe Heineken), Puleva, Domecq, Renault-Andalousie ou de Santana Motor sont des exemples de ces deux sous-secteurs. On notera le secteur aéronautique andalou, en seconde position au niveau national, derrière Madrid et qui représente environ 21% du total en termes de chiffre d'affaires et d'emploi, et qui met en lumière des sociétés comme Airbus, Airbus Military, ou Alestis, nouveau venu sur ce marché. Au contraire, le peu de poids, au niveau national, de l'économie régionale dans des secteurs aussi importants que le textile ou l'électronique est symptomatique[3].



Dans le domaine de l'architecture, l'Andalousie se distingue du reste de l'Espagne par l'importance quantitative et qualitative de vestiges de l'époque d'Al-Ándalus. Nombreux sont les châteaux et forteresses (château de Baños de la Encina, forteresse d'Alcalá de Guadaíra, alcazabas de Málaga et d'Almería,...), les palais (Alhambra de Grenade, alcázar de Jerez de la Frontera, site archéologique de Madinat al-Zahra), les mosquées (Grande Mosquée de Cordoue, mosquée d'Almonaster la Real, Giralda de Séville), les bains (Jaén, Grenade, Cordoue) à être parvenus - intacts ou plus ou moins remaniés - jusqu'à nos jours, du fait de la présence prolongée des musulmans dans la région, qui ne fut reconquise qu'entre 1224 et 1492. Après la Reconquête, les Castillans reprirent les canons de l'art hispano-mauresque dans l'architecture mudéjare, dont la plus brillante réalisation est l'Alcázar de Séville. Ils introduisirent par ailleurs l'architecture gothique, mise en oeuvre dans des ensembles castraux (Alcazar de Cordoue) ou dans des constructions religieuses (églises fernandines et alphonsines de Cordoue et Séville, cathédrale de Séville, Chapelle royale de Grenade,...).
À partir du XVIe siècle, l'architecture de la Renaissance va connaître un certain succès en Andalousie. Le Palais de Charles Quint à Grenade, les cathédrales de Cordoue, Jaén et Grenade, la Casa de Pilatos et l'Hôpital des Cinq-Plaies de Séville en sont les meilleurs exemples. Par la suite, l'architecture baroque va se diffuser sur tout le territoire andalou qu'elle va profondément marquer de son empreinte, notamment à Séville. Les témoignages de cette époque fastueuse sont innombrables et se retrouvent dans toutes les villes de la région. Les églises (San Luis de los Franceses, El Salvador,...) et palais (Palais de San Telmo, Palais archiépiscopal,..) de Séville et la Chartreuse de Grenade figurent parmi les chefs-d'œuvre de cette période. Les époques successives verront, entre autres, l'apparition de l'architecture néo-classique, bien représentée à la Fabrique royale de tabac de Séville, et l'architecture régionaliste, chère à Aníbal González. L'exposition ibéro-américaine de 1929 à Séville donne lieu à la construction d'un large éventail de constructions de ce type : Plaza de España, Plaza de América ou encore Hôtel Alfonso XIII.



L'Andalousie a donné de grands noms à la peinture, spécialement à l'époque baroque. Diego de Velázquez est né à Séville où il a fait ses premières armes. Par la suite, Bartolomé Esteban Murillo, Francisco de Zurbarán, Francisco Pacheco et Juan de Valdés Leal vont faire la gloire de l'école sévillane. Pablo Picasso redonne au XXe siècle une certaine notoriété à la peinture andalouse.

Les musées d'art les plus importants d'Andalousie sont le Musée des beaux-arts de Séville, le musée Picasso de Málaga, le Centre andalou d'art contemporain à Séville. Mais, de nombreux musées provinciaux, ainsi que les églises et les monastères, conservent également de belles collections.

Culture populaire : L'Andalousie est la patrie du flamenco. C'est également la région d'origine du cheval de pure race espagnole, et un des hauts-lieux de la tauromachie. Les arènes de la Real Maestranza de Séville et les Arènes des Califes de Cordoue sont deux places de première catégorie. Qui plus est, une bonne part des élevages de toros bravos est implantée dans les provinces de Cadix, Huelva et Séville. L'Andalousie est le théâtre d'un très grand nombre de fêtes tout au long de l'année. Les fêtes religieuses les plus importantes sont la Semaine sainte (particulièrement fastueuse à Séville et à Málaga) et le Pèlerinage d'El Rocío, à la Pentecôte, qui rassemble plusieurs centaines de milliers d'andalous. Les ferias sont les fêtes profanes les plus courues ; chaque ville et village en organise une, souvent à l'occasion des festivités liées au saint patron de la localité. Les plus célèbres sont la Feria de Abril de Séville, la Feria de Nuestra Señora de la Salud de Cordoue et la Feria del Caballo de Jerez de la Frontera. Le carnaval de Cadix est également très couru.



JACKY

Revenir en haut Aller en bas
http://handicool.superforum.fr
 
L'Andalousie...................................
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Andalousie (4) Séville
» Andalousie (2) Antéquéra-Olvéra-Ronda-Séténil de la Bodégas
» Andalousie (1) Alméria-Grenade
» pour l espagne(l andalousie) mais aussi l algerie ,maroc et tunisie
» Le Voyage de Nouredine et Noura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICOOL :: STUDIOPHOTO : Partagez vos photos-
Sauter vers: